Voyage

Où les français peuvent-ils voyager en ce moment ?

A l’approche de Noël et des fêtes de fin d’année, tout ce qu’on souhaite c’est de voyager au-delà des frontières. Aller sur une ile paradisiaque pour oublier le froid glacial de Paris, ou au contraire, s’offrir un séjour dans une station de ski dans les Alpes, les choix sont ouverts ou du moins, ils l’étaient ! Car ça, c’était avant que le coronavirus ne s’immisce dans nos vies et pour cause, cette année, par mesure de précaution, les frontières françaises sont sous haute surveillance et des lois ont été instaurées au cas où l’on voudrait se déplacer ou organiser un petit voyage !

Quels sont les pays autorisés à visiter en cette fin d’année 2020 ?

Il faut noter que les pays où l’on peut aller en cette période, sans aucune restriction, sont très rares à l’exemple de la Bulgarie, du Portugal et du Luxembourg. Cela étant dit, le voyage ne peut être effectué que pour des raisons impérieuses ou professionnelles. Les voyages à motif touristique étant actuellement suspendus jusqu’au 15 Décembre 2020.

D’autres pays quant à eux, imposent un formulaire à remplir sur internet à quelques jours du voyage à effectuer ainsi qu’un test PCR négatif au COVID-19 au moins 72h avant. Parmi ces pays, on citera la plupart des nations de l’Union Européenne dont la Suisse, l’Italie, l’Espagne, la Grèce, la Belgique et l’Allemagne

D’après les recommandations les plus récentes, voici les quelques précautions à prendre selon votre destination :

L’Allemagne : le Robert Koch Institute a classé certaines zones européennes selon que leurs risques soient accrus ou bas et selon ce classement, si vous venez d’une zone à risque élevé, il vous faudra obligatoirement justifier votre voyage avec un test PCR négatif au COVID-19 datant d’au moins 72h sans quoi, vous serez mis en isolement pendant 10 jours sans recevoir de visite. Notez que les bars, hôtels et restaurants sont actuellement fermés, et que cette condition ne vous est pas imposée si vous n’êtes que de passage pour escale.

La Grèce et Malte : un test PCR négatif au SARS-Cov2 effectué moins de 72h avant doit être présenté dans votre dossier ainsi qu’un formulaire rempli 24h avant sur internet. Vous pourrez, toutefois, être soumis à des tests aléatoires lors de votre arrivée à l’aéroport. Les bars et restaurants sont actuellement fermés.

La Slovénie : vous serez placés en isolement pendant 10 jours à moins d’avoir justifié dans votre dossier d’un test PCR négatif au COVID19 datant de 48 heures au moins par rapport au moment de votre arrivée. Sachez qu’il est interdit de se déplacer en dehors de sa municipalité de séjour et que l’ensemble du territoire national est soumis à un couvre-feu de 21h à 6h.

Irlande et Islande : quarantaine de 05 jours si vous passez deux tests PCR, l’un à votre arrivée, l’autre au 5éme jour à condition qu’ils soient tous les deux négatifs.

L’Espagne : depuis le 23 Novembre, l’Espagne a elle aussi rejoint ses pays voisins en exigeant un test PCR négatif effectué 72h au moins avant votre arrivée sur le territoire. Une forte amende est prévue à l’encontre des personnes qui ne respectent pas cette loi. Il est à noter qu’un confinement strict a été établi dans certaines zones de communautés autonomes.

En somme, il est impératif de se renseigner auprès des autorités représentant votre pays d’accueil, et de respecter les lois qu’il vous imposera afin de réduire le nombre de contaminations, vous protéger et ainsi, protéger vos proches et vos familles.

Auteur de l’article :