Animal de compagnie

Partir en vacances avec son animal de compagnie

Ce ne serait pas juste pour un animal de compagnie de rester tout seul à la maison pendant que ses maîtres s’amusent ailleurs pendant les vacances. Il faut savoir qu’il est tout à fait possible de l’emmener en voyage avec soi. Il y a une certaine logistique à assurer, mais ce n’est pas difficile, que ce soit au niveau de la paperasse ou des moyens de transport.

La paperasse et les normes aux frontières

Dans la zone de l’Union européenne, il y a une norme commune concernant les animaux de compagnie. Il est nécessaire qu’ils soient :

  • Clairement identifiés à l’aide de tatouage ou de puce électronique.
  • Vaccinés correctement.
  • Titulaires d’un passeport spécial fourni par un vétérinaire.

Certains pays, comme l’Irlande, la Malte ou encore la Finlande, sont encore plus stricts, d’où la nécessité de bien s’informer pendant la planification de son voyage. Les animaux sont souvent des vecteurs insoupçonnés de maladies. C’est pour cela que les normes sont parfois strictes. Il faut faire en sorte d’avoir tous les papiers nécessaires au moment de passer la douane. C’est valable pour les pays hors Union européenne où, parfois, il est même préférable de ne pas les emmener.

Caisse ou sac de transport ?

C’est particulièrement nécessaire d’avoir un sac de transport ou une caisse lorsqu’il s’agit d’un voyage en avion. Les chiens ou les chats et les autres animaux vont souvent en soute ou en fret. Il en est de même pour ceux qui sont autorisés en cabine. Il y a d’ailleurs des normes imposées par l’IATA en termes de matériel de transport pour animaux (voir ici pour les meilleurs modèles). Pour un chien, par exemple :

  • La fibre de verre et le plastique rigide sont les matériaux qui doivent constituer la caisse.
  • Il faut que les fixations soient des boulons en métal.
  • Il ne faut pas que la caisse ait des roues.
  • Il faut un système de verrouillage centralisé au niveau de la porte.
  • Le chien devrait être complètement à l’aise, c’est-à-dire qu’il doit pouvoir s’asseoir, s’allonger et se lever un peu.
  • La caisse ne doit pas être susceptible de blesser l’animal avec des parties tranchantes ou pointues.
  • Un matelas absorbant doit être mis en dessous du chien, et aucune fuite n’est tolérée.
  • L’animal doit pouvoir bien respirer.
  • La caisse doit être facilement transportable à l’aide de poignées.
  • Il faut que l’animal ait à sa disposition de l’eau et de la nourriture, tout cela à l’intérieur même de la cage.

Voyager avec son animal de compagnie, c’est profiter des aventures avec son ami, mais aussi lui permettre de ne pas se sentir abandonné tout seul à la maison. Mais il y a des normes à respecter et des précautions à prendre, surtout lorsqu’il s’agit de le transporter.

Auteur de l’article :